PHOTOVOLTAIQUE AGRICOLE

Blog d'information sur l'installation de panneaux photovoltaïques sur des hangars agricoles et bâtiments industriels (PME PMI).

28 mars 2011

Le photovoltaïque a-t-il de l'avenir?

Voici un résumé de l'entretien avec l'expert des hautes technologies Ray Kurzweil paru dans le monde.fr magazine du 25 mars 2011.

<<APRÈS LA TRAGÉDIE DE FUKUSHIMA, QUEL AVENIR POUR LE NUCLÉAIRE ? LE SOLAIRE…

Ingénieur reconnu pour ses réalisations en intelligence artificielle et dans la conception de logiciels, Ray Kurzweil est un expert écouté du futur des technologies.  Ray Kurzweil s’est fait connaître dans le monde entier par ses prédictions à contre-courant sur notre avenir technologique.

Ray Kurzweil a fait sensation fin février aux Etats-Unis, alors que le baril de pétrole passait au-dessus des 150 $, juste avant le tremblement de terre au Japon qui a mis fin aux rêves prométhéens du nucléaire, en déclarant qu’il ne se montrait « pas du tout inquiet » de la crise annoncée de l’énergie, ni du réchauffement planétaire. À l’entendre, les technologies solaires seront capables de pouvoir 100% des énergies dont le monde à besoin d’ici 20 ans. Le nucléaire et les énergies fossiles sont obsolètes.Entretien (paru dans le Monde Magazine, 25 mars)
 
-Pourquoi êtes-vous si sûr du succès de l’énergie solaire sur les autres sources d’énergie ?

- Si vous achetez un I-phone aujourd’hui, il  sera beaucoup plus élaboré que celui acheté deux ans auparavant, et coûtera 2 fois moins…

Or, nous assistons au même processus d’accélération avec l’énergie solaire. Elle se multiplie par 2 tous les 2 ans, et cela depuis 20 ans. Il suffit de regarder les courbes montrant la quantité d’énergie solaire produite. Elles doublent chaque année. Ensuite, si vous consultez celles des coûts du solaire par watt depuis 20 ans, vous verrez qu’elles baissent de plusieurs points tous les ans. Ces tendances encouragent déjà de nombreuses entreprises, des start-up qui espèrent en tirer des bénéfices futurs, tout en investissant dans la recherche de nouvelles techniques meilleur marché. Pour l’instant, l’énergie solaire a encore besoin de subventions gouvernementales, ou de régimes spéciaux, et la plupart des états les encouragent. Mais nous sommes à quelques années de la parité avec les autres sources d’énergie. Bientôt, beaucoup d’entrepreneurs s’y rallieront, même plus par souci de l’environnement, mais parce que cette énergie sera moins chère…

-Vous pensez qu’elle obéit à « la loi de la croissance exponentielle » repérée dans l’informatique par Gordon  Moore ?

-Je dirais plutôt à « la loi des retours accélérés ». Des laboratoires de recherche sur le solaire travaillent tout autour du monde, s’échangent leurs découvertes, mais le secteur profite aussi des retombées des recherches dans d’autres domaines, les nanotechnologies par exemple. C’est un phénomène irréversible. Vous remarquerez que la croissance exponentielle de l’informatique n’a pas été affectée par la Grand Dépression de 1929, IBM a été créé en 1924, ni par la dernière crise financière, Apple n’a jamais autant vendu d’I.Phone et d’I.Pad… La croissance de l’énergie solaire poursuit le même cours irrésistible. Le coût par watt de l’énergie solaire diminue de manière significative quelque soit la situation économique mondiale, et il va encore se réduire avec l’arrivée des nanotechnologies…

-Vous dites que le remplacement des autres sources d’énergie par le solaire prendra 20 ans. Cela semble rapide…

-Dans les vingt années qui viennent, nous allons augmenter notre consommation d’électricité, et nous allons avoir encore plus besoin d’énergie solaire, surtout avec la crise annoncée du nucléaire suite à la catastrophe japonaise. Au lieu de doubler chaque année, sa production va se multiplier encore par 2 les années à venir, tandis que des nouvelles technologies moins coûteuses vont être développées, des nouveaux producteurs se lancer, etc… D’ici 15 ans, nous aurons une multiplication par 8 chaque année. Voilà pourquoi je pense que d’ici 20 ans, nous pourrons alors satisfaire 100% de nos besoins en énergie grâce au solaire. L’opinion et les décideurs se désintéressent des technologies quand elles démarrent et n’apportent qu’un faible pourcentage de solution. Ils refusent de voir leur potentiel et leur croissance exponentielle. Sur le solaire, beaucoup d’experts disent qu’on manque et manquera d’énergie. Ce serait vrai en s’en tenant aux technologies du XIXe siècle. Mais le soleil nous inonde ! Quand j’ai exposé cette idée au premier ministre d’Israël, il m’a demandé « Aura-t-on assez de soleil ? ». Je lui ai répondu : «Mais nous en avons 10 000 fois plus que nous en avons besoin ». L’énergie du soleil  nous est donnée gratuitement, elle est plus propre que toutes les autres, nous savons comment la convertir, rien n’arrêtera ce processus.

-Pensez-vous que le tragique accident nucléaire au Japon annonce une nouvelle ère ?

- La production d’énergie nucléaire apparaît aujourd’hui comme une vieille technique industrielle ultra-centralisée, obsolète, et surtout très dangereuse. Si elle ne pollue pas à la façon des énergies fossiles, en émettant du CO2, elle présente le risque permanent de tourner au désastre comme hier à Three Mile Island, et aujourd’hui au Japon. Je déconseille à quiconque d’investir dans les nouvelles implantations nucléaires, qui, en plus d’être à haut risque, prennent beaucoup de temps à mettre en place. L’arrivée de l’énergie solaire va être beaucoup plus rapide, elle peut être mise en œuvre de façon décentralisée, propre, efficace, sans danger, renouvelable. Nous entrons dans une période d’intérim, où nous allons encore dépendre du pétrole, du charbon et du nucléaire, mais l’arrivée des énergies renouvelables, et d’abord du solaire, jusqu’à couvrir 100% des nos besoins ne prendra pas plus de 20 ans>>

Voila un homme censé!

Une nouvelle révolution industrielle arrive et il est désolant de voir nos gouvernants tergiverser sur l'utilité d'investir massivement dans le PV.

L'Allemagne ne se pose plus de question, elle a installé en une année 7 fois plus de PV que nous depuis le commencement. Le Japon va en faire de même et je suis persuadé que la France suivra car en plus d'une baisse importante du prix d'une installation photovoltaïque, EDF nous annonce des augmentations du prix de l'électricité.

René 


 

Posté par René CARACCIOLO à 20:26 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    L'avenir du photovoltaique

    Effectivement, le photovoltaïque est l'énergie de l'avenir car c'est le plus facile à mettre en œuvre parmi toutes les énergies renouvelables et surtout lorsque l'on sait que les énergies fossiles sont vouées à la disparition.

    Posté par installateurpv, 12 septembre 2011 à 12:18
  • Qu'est ce qu'ont attend ?

    Réflexion:
    La production mondiale annuelle d'électricité est d'environ 19000 térawatt.1 térawatt est égal a 1 milliard de kilowatt.Sachant qu'1 m2 de panneau photovoltaïque produit par an en moyenne en France 100 Kilowatt, quelle serai la surface de panneau nécessaire pour produire 19000 térawatt?
    La réponse vous rendra perplexe.
    Questionourquoi nous parle t'ont encore de nucléaire, d'éolienne ...

    Posté par Bernard, 17 février 2012 à 23:25

Poster un commentaire